Découvrir le dossier du mois

S'informer sur la santé et l'innovation médicale

Google est aussi l’ami des médecins…

96 % des généralistes consultent Google pour obtenir des informations médicales. C’est la principale information qui ressort de l’étude « Web et santé » publiée le 23 avril dernier. Un paradoxe quand on sait que les médecins n’apprécient pas que les patients disent avoir trouvé sur Internet des informations médicales voire réponse(s) à leur(s) question(s).Pour autant, les pages consultées sont majoritairement des sites officiels de santé, à commencer par celui de la HAS

Toujours mieux connecté, toujours plus sécurisé

Michaël De Block, directeur de l’information numérique des Hôpitaux de Champagne Sud, a choisi d’aborder, au travers de son blog, les questions des « cyberrisques » et de la transmission de données de santé, en lien avec le développement de nouveaux outils technologiques sanitaires. Objectif pour celui qui pilote le chantier Système d’informations pour le GHT de l’Aube et du Sézannais : réfléchir à la meilleure configuration technique sécurisée !

Google, ce chercheur en santé…

Le 19 avril, Google, via sa filiale santé, Verily, a lancé le recrutement de 10.000 volontaires. Objectif : équiper ces derniers d’une batterie d’objets connectés pour suivre à distance, sur une durée initiale de quatre ans, l’évolution de leur état de santé. Une vaste étude sanitaire portée, une fois n’est pas coutume, par un acteur extérieur à la recherche académique : Google ! Et, force est de constater l’initiative soulève bon nombre de questions d’ordre éthique, économique, scientifique…

Comment se (com)porte la santé numérique ?

Chaque jour, plusieurs milliers de personnes prennent leurs rendez-vous médicaux en ligne. Un bon nombre se rend sur le portail MonDocteur.fr. Le site de prise de rendez-vous médicaux en ligne vient de publier sa première grande enquête sur la santé numérique. 1127 patients et 741 professionnels de santé ont été sondés online… L’occasion, au travers de ce baromètre 2017 de la santé numérique, de dresser un état des lieux des usages des patients mais aussi de ceux des professionnels et structures de santé à l’égard du numérique.

Plus d’Innov’Infos

Comprendre la loi et le droit des patients

De nouveaux tarifs pour les soins dentaires

L’Histoire retiendra que les syndicats de dentistes n’ont pas eu gain de cause. Opposés à une revalorisation de certains actes et à un plafonnement des tarifs des prothèses dentaires, les organisations syndicales ont vu le gouvernement ignorer leurs recommandations. Résultat : le ministère de la Santé a récemment annoncé une revalorisation des tarifs des soins conservateurs et de prévention (carie, détartrage, etc.) et un plafonnement des tarifs des actes prothétiques (couronnes, bridges, etc.).

Il faut sauver la médecine de proximité !

C’est tout le paradoxe des technologies numériques de santé : porteuses d’espoirs dans le domaine de santé, elles suscitent parfois des craintes chez les patients et des interrogations chez les professionnels. Une chose est sûre : l’innovation numérique doit être prioritairement mise au service de l’organisation des soins de proximité. En d’autres termes : sécuriser le parcours de santé, améliorer la relation ville-hôpital, optimiser l’observance des traitements, développer l’éducation thérapeutique des patients…

La Sécu ne rembourse pas le sport prescrit…

L’activité physique constitue l’une des réponses « thérapeutiques » aux personnes souffrant d’une affection longue durée. C’est pourquoi, depuis le 1er mars, les médecins généralistes peuvent prescrire une activité physique aux quelque 10 à 11 millions de Français atteints de diabète, de la maladie de Parkinson ou d’un cancer. Au total, une trentaine de pathologies sont concernées… Sauf que ces activités physiques ne seront pas prises en charge par l’Assurance-maladie.

Recherche clinique : participer ne suffit pas…

Même si la France continue à compter parmi les grands acteurs mondiaux de la recherche clinique à travers sa participation à 10 % des études internationales, il n’en reste pas moins que son attractivité est fragilisée. C’est l’information paradoxale qui ressort de l’enquête menée par le syndicat des entreprises du médicament (LEEM) auprès de 30 laboratoires présents en France. Une des solutions semble passer par un renforcement de la formation à la recherche clinique.

Plus d’Innov’Infos

Pour favoriser le partage de savoir et d'expérience
Pour favoriser le partage de savoir et d'expérience
Innov'Asso est un dispositif d'accompagnement des associations de patients créé par Roche en 2012. Il vous permet le partage d'expériences entre pairs via un site internet et une rencontre annuelle sous le signe de l'innovation.

Créez votre boite à outils Innov'Asso

Vous êtes un représentant d'association de patients ? Cet espace vous est réservé.

Il donne accès à une boite à outils personnalisée pour vous accompagner dans vos missions et vos projets associatifs. Il vous permet également de suivre les actualités et les événements Innov'Asso. Rejoignez les 70 associations déjà inscrites.

Accédez à votre espace

Mot de passe oublié

5e Journée Innov’Asso

Quand ? Mardi 29 novembre 2016

Où ? À la Maison de la Mutualité à Paris

Quoi ? Une journée de réflexion et d’échange autour de solutions innovantes au service du parcours de santé

Je m'inscris !

*Champs obligatoires

Choisissez l'atelier auquel vous souhaitez participer :

Développer des solutions innovantes pour identifier et/ou répondre aux points de ruptures du parcours de santé des patients ?

Découvrir et apprendre les bonnes pratiques de conception pour des applications santé qui fonctionnent vraiment !

Comprendre les risques et les opportunités du big data pour une association de patients.