Après le Ségur de la Santé, une nouvelle vie pour les patients ?

4 000 lits supplémentaires dans les hôpitaux suffiront-ils ? Ouvrir ou rouvrir dès l’hiver 2020-2021, 4 000 lits d’hôpitaux « à la demande » : c’est en tout cas l’une des 33 propositions dévoilées par le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, à l’occasion du Segur de la Santé. Plus de deux mois de discussion et de débats animés auront été nécessaires pour aboutir à plusieurs dizaines de recommandations concrètes présentées par Nicole Notat à l’exécutif. Le ministre des Solidarités et de la Santé en a, au final, retenu 33, avec la volonté d’aller « plus vite, plus loin, plus fort ». Le Ségur de la santé, ce sont d’abord des mesures salariales validées par un accord avec les syndicats obtenu mi-juillet et qui représentent 8,2 milliards d’euros par an. Les hôpitaux voient leur dette allégée puisque l’Etat reprend un tiers de celle-ci (13 milliards d’euros) tout en allouant une enveloppe de 6 milliards d’euros pour la rénovation d’un quart des places dans les maisons de retraite. Avec la mise en place de ces 33 mesures, le Gouvernement ambitionne, à terme, de changer la vie des patients, au-delà de l’amélioration de la qualité des soins. Ainsi Olivier Véran entend généraliser l’expérimentation des hôtels hospitaliers dès 2021. Ces structures correspondent à des établissements non médicalisés permettant aux patients de s’installer ponctuellement, et à faible coût, près de l’hôpital où ils doivent recevoir des soins en journée. Autre annonce d’envergure : le maintien du remboursement à 100 % des téléconsultations qui ont connu un véritable plébiscite durant le confinement.


Consulter les autres articles

E-santé : les industriels s’engagent, le ministère aussi !

Ils sont 235 industriels de la e-santé à avoir signé la charte « Engagé pour la e-santé » définie par le ministère des Solidarités et de la Santé. Cette charte s’inscrit dans le cadre du Ségur de la santé et constitue un des piliers de la feuille de route du numérique en santé portée par la Délégation ministérielle au numérique en santé (DNS). Une ini... Lire la suite

La télémédecine pour assurer la permanence des soins

C’est un document d’une soixantaine de pages. Un guide pour favoriser le déploiement de la télémédecine et ainsi garantir les soins de proximité. Son auteur : le Réseau des acheteurs hospitaliers (Resah) qui voit la télémédecine (téléconsultation et télé-expertise) comme l’une des solutions capables d’assurer la permanence et l’efficacité des soins, m... Lire la suite


Associations de Patients : Partagez l'innovation en santé
Associations de Patients : Partagez l'innovation en santé
Innov’Asso est un dispositif crée par Roche en 2012 autour de l’innovation en santé qui accompagne les associations de patients en permettant le partage d’expériences entre pairs via des journées de rencontres et le site innovasso.fr

Accédez à votre espace

Mot de passe oublié

5e Journée Innov’Asso

Quand ? Mardi 29 novembre 2016

Où ? À la Maison de la Mutualité à Paris

Quoi ? Une journée de réflexion et d’échange autour de solutions innovantes au service du parcours de santé

Je m'inscris !

*Champs obligatoires

Choisissez l'atelier auquel vous souhaitez participer :

Développer des solutions innovantes pour identifier et/ou répondre aux points de ruptures du parcours de santé des patients ?

Découvrir et apprendre les bonnes pratiques de conception pour des applications santé qui fonctionnent vraiment !

Comprendre les risques et les opportunités du big data pour une association de patients.

X