Les associations au cœur de l’innovation en santé

Innov'Asso célèbre 10 ans d’engagement avec les associations autour de l'innovation en santé et l’expérience patient !

Après le Ségur de la Santé, une nouvelle vie pour les patients ?

Télécharger

4 000 lits supplémentaires dans les hôpitaux suffiront-ils ? Ouvrir ou rouvrir dès l’hiver 2020-2021, 4 000 lits d’hôpitaux « à la demande » : c’est en tout cas l’une des 33 propositions dévoilées par le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, à l’occasion du Segur de la Santé. Plus de deux mois de discussion et de débats animés auront été nécessaires pour aboutir à plusieurs dizaines de recommandations concrètes présentées par Nicole Notat à l’exécutif. Le ministre des Solidarités et de la Santé en a, au final, retenu 33, avec la volonté d'aller « plus vite, plus loin, plus fort ».

Le Ségur de la santé, ce sont d’abord des mesures salariales validées par un accord avec les syndicats obtenu mi-juillet et qui représentent 8,2 milliards d'euros par an. Les hôpitaux voient leur dette allégée puisque l'Etat reprend un tiers de celle-ci (13 milliards d'euros) tout en allouant une enveloppe de 6 milliards d'euros pour la rénovation d'un quart des places dans les maisons de retraite. Avec la mise en place de ces 33 mesures, le Gouvernement ambitionne, à terme, de changer la vie des patients, au-delà de l’amélioration de la qualité des soins. Ainsi Olivier Véran entend généraliser l’expérimentation des hôtels hospitaliers dès 2021. Ces structures correspondent à des établissements non médicalisés permettant aux patients de s'installer ponctuellement, et à faible coût, près de l'hôpital où ils doivent recevoir des soins en journée.

Autre annonce d'envergure : le maintien du remboursement à 100 % des téléconsultations qui ont connu un véritable plébiscite durant le confinement.

Télécharger
Avez-vous trouvé cette actu utile ?

Pour nous aider à être au plus près de vos attentes, votre avis est important!

X