5 étapes-clés pour organiser sa curation

La boîte à outils des assos Septembre 2015 - Actualisé en octobre 2016 20 min
La curation consiste à rechercher, trier, éditorialiser et surtout à partager/publier automatiquement de l’information sur vos supports Internet. C'est son intérêt principal.

Issu de « curator », qui fait référence à l’origine au commissaire d’expositions d’art, le terme « curation » fait son apparition en France en 2010 et tire ses origines de la surabondance d’informations sur le web.

Cet article vous propose de mettre en place une méthodologie en 5 étapes pour faire en sorte d'organiser votre travail de curation, pour vous aider à publier des contenus plus pertinents sur vos propres supports web.

Étape 1 : définir ses besoins et son territoire de veille

Une veille peut-être menée de multiples façons. Pour commencer, il convient donc de bien la catégoriser en fonction :

  • de son domaine d’application. Veille santé, politique, économique ?
  • de son objet d’observation. Pour chaque domaine d’application : veille sur l’histoire, l’actualité, les tendances, les innovations, la prospective ?
  • de la durée pour laquelle vous souhaitez la mettre en place : veille continue, ponctuelle, conjoncturelle ?

 

Définition des besoins

Il est essentiel de définir vos besoins afin de rendre votre veille efficace.

Posez-vous les questions suivantes pour définir la stratégie de veille et de diffusion que doit avoir votre association :

  • quels sont les domaines privilégiés dans lesquels vous souhaitez intervenir
  • quels sont les types de membres destinataires de votre veille ? Patients, familles de patients, aidants, membres de l’association ?
  • quels sont les besoins de vos membres en matière de veille ?
  • à quelle fréquence ?
  • pour quel volume ?
  • quelles sont les compétences que vous souhaitez entretenir et celles que vous aimeriez acquérir ?

 

Définition du territoire de veille

Définir le plus précisément possible le territoire de veille vous permettra d’éviter des résultats non pertinents.

Pour cela, formalisez votre territoire de veille à l’aide de mots clés, comme par exemple : “santé“, “innovation“, “recherche“, ou encore “maladie“.

 

Étape 2 : identifier vos sources

Il s’agit d’un travail de sourcing, c’est-à-dire d’identification des sources qui vous seront utiles pour effectuer une collecte ciblée.

Vous allez vous mettre à la recherche de sources d’information sur Internet, en adéquation avec vos besoins. Avec un peu d’expérience, vous saurez mieux détecter les sources pertinentes pour votre veille au quotidien.

Comment choisir vos sources d’informations ? Le choix des sources est complexe et requiert du temps ainsi que de la curiosité.

L’idéal est de commencer par les sites que vous connaissez déjà, comme la presse quotidienne ou hebdomadaire ainsi que les sites spécialisés que vous avez déjà eu l’occasion de découvrir.

Vous pouvez ensuite élargir votre sourcing en vous intéressant à d’autres types de sources, comme par exemple :

  • les blogs,
  • Google Alerts,
  • les sites institutionnels,
  • les annuaires thématiques,
  • les forums de discussions,
  • les bases de données,
  • les réseaux sociaux,
  • etc.

Conseils

Vos sources pourront potentiellement devenir nombreuses. Pour vous y retrouver, segmentez-les en fonction de plusieurs paramètres : nature, support, public visé, etc.

N’hésitez pas à évaluer la qualité de vos sources d’information en vérifiant par exemple la date de dernière mise à jour du site, la véracité de l’information trouvée en croisant la source avec d’autres et l’objectivité de l’information trouvée. Le choix des sources est complexe et requiert du temps ainsi que de la curiosité.

Listez les sources pertinentes sur une feuille Excel et détaillez les informations qui vous seront utiles par la suite : thème du site, cible, type, etc.

Étape 3 : mettez en place la collecte des informations

Collecter, mais aussi trier, organiser et stocker les informations.
Comment optimiser ces tâches ? En utilisant :

  • les flux RSS. Utiliser les flux RSS pour collecter de l’information est à la fois facile et permet de gagner du temps en filtrant les informations, à l’inverse d’une lecture directe sur les sites Internet.
    Un flux RSS est un contenu dynamique produit automatiquement en fonction des mises à jour d’un site web et mis à disposition des internautes,
  • les outils Google :
    • Google News compile des informations complètes à partir de sources d’actualités du monde entier,
    • Google Trends analyse les tendances de recherches,
    • Google Alerts permet de recevoir par courrier électronique une notification dès la publication,
  • les outils de curations :
    • Scoop.it,
    • Netvibes.
    • Feedly.

 

 

Quelle fréquence de collecte ?

Définissez une fréquence de collecte en fonction de vos besoins, des outils que vous souhaitez utiliser et de la nature des informations (faits, opinions, articles, études, etc.).

 

Étape 4 : analysez et traitez l’information

L’analyse et le traitement de l’information sont des activités à haute valeur ajoutée qui vont vous permettre de transformer, d’enrichir et de valider les informations brutes collectées en amont afin d’en extraire un contenu pertinent et diffusable.

C’est donc une étape cruciale qui va rendre exploitable une information brute.

Il est possible de traiter l’information de deux façons :

  • de façon manuelle, grâce à vous outils de bureautique pour réaliser dossiers, rapports, synthèses ou simples listes de ressources organisées par thèmes et sous-thèmes,
  • de façon automatique, à l’aide d’outils en ligne.

 

Traiter et classer l’information automatiquement

Il existe plusieurs dizaines de plateformes en ligne pour vous aider à traiter et classer automatiquement les contenus obtenus depuis le web. Trois exemples :

  • Aggregage : vous permettra de créer des groupes et des communautés autour de contenus partagés sur le web. Il s’agit d’une curation manuelle que vous pouvez compléter par une agréation automatique de liens partagés par les membres sur les réseaux sociaux. En fonction des thèmes ou des sujets qui vous intéressent, cet outil vous fera parvenir régulièrement une newsletter personnalisée pour vous tenir au courant des nouveaux contenus les plus pertinents. Rendez-vous sur : http://www.aggregage.com
  • Pearltrees : un outil (français) qui organisation votre curation de façon intelligente, en organisant les contenus collectés sur le web sous la forme de « cartes mentales ». À découvrir sur : http://www.pearltrees.com
  • Feedly : l’un des plus populaires sur le web pour suivre ses contenus favoris. Optimisé pour une utilisation web et mobile, il permet de trier, agréger et classer des centaines de sources d’informations.

 

Étape 5 : diffusez l’information

Il vous faut maintenant partager les résultats de votre veille de façon à en faire profiter le maximum de personnes.

Diffuser de l’information est en effet une composante essentielle de la veille. Sans lecteurs, il n’y a pas d’intérêt pour votre association à ce que vous récoltiez cette information.

 

Définition du mode de diffusion

Deux modes de diffusion :

  • push, réalisés par vos soins (e-mail, newsletter, bulletins de veille, billets de blogs),
  • pull, réalisés potentiellement automatiquement (via Scoop.it, Netvibes, Google Alerts, Feedly, mais aussi Aggregage et Pearltrees détaillés précédemment).

 

 

Mieux connaître son lectorat

Après publication, identifiez votre public afin de répondre à ses futurs besoins :

  • comment se caractérise sa consommation de l’information diffusée ?
  • quel traitement de l’information serait le plus adapté : en temps réel, de manière collaborative, sous forme de stockage ?
Ce qu'il faut retenir
  • Ne vous laissez plus submerger par les flux d'information sur Internet. Organiser son travail de curation et choisir les bonnes sources d'information devient aujourd'hui primordial pour à la fois gagner du temps et produire des contenus pertinents.

Avez-vous trouvé ce dossier utile ?

Oui

Non

Consulter les autres dossiers


Associations de Patients : Partagez l'innovation en santé
Associations de Patients : Partagez l'innovation en santé
Innov'Asso est un dispositif d'accompagnement des associations de patients créé par Roche en 2012. Il vous permet le partage d'expériences entre pairs via un site internet et une rencontre annuelle sous le signe de l'innovation.

Accédez à votre espace

Mot de passe oublié

5e Journée Innov’Asso

Quand ? Mardi 29 novembre 2016

Où ? À la Maison de la Mutualité à Paris

Quoi ? Une journée de réflexion et d’échange autour de solutions innovantes au service du parcours de santé

Je m'inscris !

*Champs obligatoires

Choisissez l'atelier auquel vous souhaitez participer :

Développer des solutions innovantes pour identifier et/ou répondre aux points de ruptures du parcours de santé des patients ?

Découvrir et apprendre les bonnes pratiques de conception pour des applications santé qui fonctionnent vraiment !

Comprendre les risques et les opportunités du big data pour une association de patients.

X