Les associations au cœur de l’innovation en santé

Innov'Asso célèbre 10 ans d’engagement avec les associations autour de l'innovation en santé et l’expérience patient !

Dans le sillon de la feuille de route du numérique en santé

Télécharger

2021 sera l’année du citoyen ou ne sera pas en ce qui concerne le numérique en santé. L’affirmation est à peine exagérée à en croire les ambitions affichées par les responsables ministériels du numérique en santé, Dominique Pon et Laura Létourneau, le 4 décembre à l'occasion d'un Conseil du numérique en santé (CNS) organisé en ligne.
Il s’agit tout simplement d’accompagner le lancement des expérimentations de l'espace numérique de santé (ENS) et de la messagerie sécurisée de santé.

Il faut dire que, malgré la pandémie, les engagements de la feuille de route du numérique en santé exprimés en 2019 ont été tenus : chantier sur l’opposabilité des référentiels, auto-évaluation de conformité via l’outil Convergence par les industriels, entrée des régions à la gouvernance de l’ANS et publication de leur trajectoire de convergence à la doctrine, livrables sur l’éthique, dizaines de milliers de requêtes au téléservice INSi [identifiant national de santé intégré] etc.

Et si l’année 2020 fut incontestablement celle de la mise en œuvre de la feuille de route, 2021 sera celle de la généralisation de la e-santé dans tous les foyers de l’Hexagone. Il s’agit en effet de préparer l'arrivée de l'Espace numérique en santé (ENS) au 1er janvier 2022 qui constitue l’action n°16 de la feuille de route du numérique.
Pour rappel, l'ENS doit permettre à l'usager d'accéder à ses données administratives, à son dossier médical partagé (DMP), à ses constantes de santé éventuellement produites par des applications ou objets connectés référencés, à ses données de remboursement et à des outils permettant des échanges sécurisés avec les acteurs du système de santé.

Télécharger
Avez-vous trouvé cette actu utile ?

Pour nous aider à être au plus près de vos attentes, votre avis est important!

X