La simulation numérique pour diagnostiquer les troubles cognitifs

Le 21 septembre dernier coïncidait avec la Journée mondiale de lutte contre la maladie d’Alzheimer. Une pathologie qui concerne aujourd’hui plus de 3 millions de personnes et leurs proches aidants.

Roche France, SimforHealth et la Fondation des Centres Mémoire ont choisi à cette occasion de présenter la plateforme de simulation numérique baptisée Mémoire. L’outil technologique destiné aux médecins généralistes doit aider ces derniers à repérer précocement les troubles neurocognitifs dont pourraient être atteints leurs patients.
D’ailleurs, c’est avec le concours de professionnels de santé généralistes que les porteurs du projet – soutenus par l’association France Alzheimer et la Société française de gériatrie et de gérontologie (SFGG) – ont développé ce qui constitue le premier simulateur numérique pour diagnostiquer les troubles neurocognitifs. En toile de fond de ce repérage précoce, il s’agit de favoriser une prise en charge globale rapide. Il en va du maintien de la qualité de vie du patient et de ses proches.

Véritable outil innovant et immersif, le simulateur va placer le médecin dans une situation aussi réelle que possible, à l’image de scénario qu’il est appelé à vivre dans son cabinet. Complémentaire aux autres outils de formation dédiés à la maladie d’Alzheimer, Mémoire s’appuie sur les recommandations de la Haute autorité de santé, mais aussi sur les avis des spécialistes des troubles neurocognitifs. De quoi garantir une rigueur scientifique et médicale.


Consulter les autres articles

Une application pour mieux vivre les 1000 premiers jours de son enfant

Elle était annoncée depuis fin 2020. L’application « 1000 premiers jours » a officiellement et publiquement été présentée le 14 septembre par le ministère des Solidarités et de la Santé.

Le dispositif numérique doit accompagner les parents durant les 1 000 premiers jours de leur enfant. Comment ? En leur assurant l’accès à une information... Lire la suite

L’intelligence artificielle pour stimuler la recherche et l’innovation en oncologie

L’Institut national du cancer (InCa) souhaite recourir à l’intelligence artificielle pour optimiser le traitement des données de santé.

C’est un passage obligé pour faire avancer la recherche, mais aussi pour développer de nouvelles stratégies diagnostiques et thérapeutiques pour les patients. Il ne faut pas chercher loin les raisons qui ont ré... Lire la suite


Associations de Patients : Partagez l'innovation en santé
Associations de Patients : Partagez l'innovation en santé
Innov’Asso est un dispositif crée par Roche en 2012 autour de l’innovation en santé qui accompagne les associations de patients en permettant le partage d’expériences entre pairs via des journées de rencontres et le site innovasso.fr
X