La télémédecine pour assurer la permanence des soins

C’est un document d’une soixantaine de pages. Un guide pour favoriser le déploiement de la télémédecine et ainsi garantir les soins de proximité. Son auteur : le Réseau des acheteurs hospitaliers (Resah) qui voit la télémédecine (téléconsultation et télé-expertise) comme l’une des solutions capables d’assurer la permanence et l’efficacité des soins, même dans un territoire marqué par la désertification médicale. De quoi tout simplement améliorer la prévention et la qualité de vie.

L’argumentation en faveur de la télémédecine s’appuie légitimement et logiquement sur l’actualité sanitaire et l’épidémie de Covid-19. Cette dernière a mis en relief les avantages des outils de télémédecine dans une situation d’urgence et de crise sanitaire. Lesdits outils ont permis de filtrer à l’échelle nationale les personnes atteintes ou non par le virus, tout en continuant à prendre en charge à distance des patients souffrant d’autres pathologies, dans le respect du confinement.

Parce qu’elle a limité les déplacements et évité certaines hospitalisations, la télémédecine a assurément contribué au désengorgement des établissements de santé et, par conséquent, à la réduction du risque de contagion. Le guide du Resah vient faire écho au rapport annuel sur les charges et produits de l’Assurance maladie pour 2021, publié en juin dernier. Un document dans lequel l’Assurance maladie formulait trois propositions pour « poursuivre le déploiement de la télémédecine dans un cadre respectueux de la qualité de la prise en charge ».

Divisé en cinq chapitres, le guide du Resah définit en premier lieu la plateforme de télémédecine, en faisant valoir ses atouts et délivre des conseils pratiques pour bien piloter un projet de télémédecine. Les deux derniers chapitres évoquent, quant à eux, les points de vigilance à observer et rappellent les étapes calendaires et les budgets à mobiliser pour déployer un système de télémédecine efficient à l’hôpital.


Consulter les autres articles

E-santé : les industriels s’engagent, le ministère aussi !

Ils sont 235 industriels de la e-santé à avoir signé la charte « Engagé pour la e-santé » définie par le ministère des Solidarités et de la Santé. Cette charte s’inscrit dans le cadre du Ségur de la santé et constitue un des piliers de la feuille de route du numérique en santé portée par la Délégation ministérielle au numérique en santé (DNS). Une ini... Lire la suite

La télémédecine, fer de lance de la e-santé en montagne

La télémédecine apparaît comme une solution de premier plan pour améliorer la prise en charge médicale et médico-sociale des populations des territoires montagneux à faible densité. Le GHT (Groupement hospitalier de territoire) Alpes-du-Sud, qui en est convaincu, a récemment présenté sa stratégie de déploiement de la télémédecine sur son territoire, s... Lire la suite


Associations de Patients : Partagez l'innovation en santé
Associations de Patients : Partagez l'innovation en santé
Innov’Asso est un dispositif crée par Roche en 2012 autour de l’innovation en santé qui accompagne les associations de patients en permettant le partage d’expériences entre pairs via des journées de rencontres et le site innovasso.fr

Accédez à votre espace

Mot de passe oublié

5e Journée Innov’Asso

Quand ? Mardi 29 novembre 2016

Où ? À la Maison de la Mutualité à Paris

Quoi ? Une journée de réflexion et d’échange autour de solutions innovantes au service du parcours de santé

Je m'inscris !

*Champs obligatoires

Choisissez l'atelier auquel vous souhaitez participer :

Développer des solutions innovantes pour identifier et/ou répondre aux points de ruptures du parcours de santé des patients ?

Découvrir et apprendre les bonnes pratiques de conception pour des applications santé qui fonctionnent vraiment !

Comprendre les risques et les opportunités du big data pour une association de patients.

X