Les associations au cœur de l’innovation en santé

Innov'Asso célèbre 10 ans d’engagement avec les associations autour de l'innovation en santé et l’expérience patient !

L’âge d’or de la télémédecine…

Télécharger

L’engouement autour de la télémédecine va-t-il se confirmer dans les prochains mois et les années à venir ? La question est d’actualité alors que depuis mi-2020 et un pic de 521 000 téléconsultations (1ère semaine de juin), la croissance est plus lente. Une chose est sûre : la crise épidémique et le confinement instauré provisoirement ont non seulement mis en lumière l’outil technique de suivi médical mais ils ont surtout participé à lever les freins à son déploiement. Résultat : selon le baromètre apparu avec l’Agence du Numérique en Santé, la France est l’un des pays du continent européen les plus ouverts à la télémédecine, avec près de 73 % d’individus qui « désirent utiliser cette méthode et pensent qu’elle est pertinente ». Mieux, les taux grimpent même à 79 % des usagers et près de 75 % des médecins quand il s’agit de recenser les personnes convaincues par cette solution de consultation. Du côté des territoires, les initiatives se multiplient pour conforter et instaurer dans la durée le recours aux outils de télémédecine. Ces initiatives sont, en partie, portées par les Communautés Professionnelles Territoriales de Santé, caractérisées par le plan nommé « Ma Santé 2022 » et conçues notamment pour optimiser la prise en charge des demandes de soins non programmés (c’est-à-dire ceux sans rendez-vous) en ville et solidifier la gestion coordonnée entre la multitude d’acteurs de santé agissant autour du même individu. Mais les bienfaits de la télémédecine ne s’arrêtent pas là. Il s’agit de désengorger les services d’urgences, de renseigner les déplacements des experts en santé, de lutter contre les déserts médicaux, de diminuer les coûts, d’éviter les déplacements inutiles de personnes, de maintenir à domicile si besoin… On comprend mieux pourquoi depuis la rentrée 2018, les téléconsultations peuvent être utilisées par la totalité des patients avec un remboursement par l’Assurance maladie.

Télécharger
Avez-vous trouvé cette actu utile ?

Pour nous aider à être au plus près de vos attentes, votre avis est important!

X