L’application StopCovid loin de faire l’unanimité

L’application StopCovid est disponible depuis le 2 juin dernier. Elle utilise la technologie Bluetooth pour enregistrer l’historique de proximité des utilisateurs, afin de les alerter s’ils ont été en contact prolongé avec une personne COVID-19 positive. Les premières données collectées un mois après le lancement de l’application, laissaient apparaître des débuts timides. En effet, au total, 68 personnes s’étaient déclarées positives au coronavirus dans l’application depuis le lancement. Ces déclarations spontanées ont permis d’identifier 205 cas contacts potentiels. Et parmi ces 205 cas potentiels, seuls 14 ont été considérés comme des contacts à risque. Quatorze personnes ont donc reçu une notification les invitants à prendre contact avec leur médecin pour se faire tester. Ils sont nombreux – à commencer par le Secrétaire d’état au numérique, Cédric O – à s’étonner du faible nombre de notifications envoyées. Deux éléments peuvent expliquer ces résultats mitigés : la baisse rapide de la prévalence de la COVID-19 dans la population et la faible diffusion de StopCovid. En effet, si l’application a été téléchargée 1,9 million de fois et activée 1,816 million de fois, elle a aussi été désinstallée 460 000 fois. Chiffre auquel il faut ajouter les 23 593 désactivations. A noter que pour être mise en fonctionnement, l’application ne doit pas être seulement installée, mais aussi activée par l’utilisateur. Le nombre de téléchargements ne correspond donc pas au nombre d’utilisateurs réellement actifs. Une chose est sûre : la situation de la France n’est en rien comparable à celle de sa voisine allemande où l’application a été téléchargée plus de 10 millions de fois en moins d’une semaine.


Consulter les autres articles

Et si on aidait les parents à parler du cancer avec leurs enfants?

Parler du cancer avec son enfant n’est pas chose aisée. L’annonce, notamment, est une expérience éprouvante et difficile à gérer. De plus en plus de jeunes parents sont concernés. Une nouvelle e-solution a vocation à les aider. L’application Parler du cancer avec Théo a été développée par Roche pour apporter une solution digitale innovante et co... Lire la suite

Comment accélérer la télésanté en 10 propositions ?

Pour maintenir l’essor de la télésanté dans la droite lignée des décisions prises en matière de téléconsultation suite à l’épidémie de la Covid-19, la Société française de santé digitale (SFSD) a sa petite idée, ou plutôt ses idées. Elle les a formulées, début juillet, sous la forme de 10 propositions.

Des recommandations qui doivent favo... Lire la suite


Associations de Patients : Partagez l'innovation en santé
Associations de Patients : Partagez l'innovation en santé
Innov’Asso est un dispositif crée par Roche en 2012 autour de l’innovation en santé qui accompagne les associations de patients en permettant le partage d’expériences entre pairs via des journées de rencontres et le site innovasso.fr

Accédez à votre espace

Mot de passe oublié

5e Journée Innov’Asso

Quand ? Mardi 29 novembre 2016

Où ? À la Maison de la Mutualité à Paris

Quoi ? Une journée de réflexion et d’échange autour de solutions innovantes au service du parcours de santé

Je m'inscris !

*Champs obligatoires

Choisissez l'atelier auquel vous souhaitez participer :

Développer des solutions innovantes pour identifier et/ou répondre aux points de ruptures du parcours de santé des patients ?

Découvrir et apprendre les bonnes pratiques de conception pour des applications santé qui fonctionnent vraiment !

Comprendre les risques et les opportunités du big data pour une association de patients.

X