Le test de la e-carte vitale prolongé…

C’est une déclinaison logique du développement de la e-santé. Expérimentée depuis un an, l’e-carte Vitale de l’Assurance maladie va continuer à être testée pendant encore 12 mois, jusqu’au 31 décembre 2022. C’est du moins ce qu’annonce un décret publié le 1er août au Journal officiel. Le texte proroge et élargit à partir du 1eroctobre l’expérimentation de l’e-carte Vitale développée par le groupement d’intérêt économique (GIE) Sesam-Vitale.

Qui est concerné ? Un panel d’assurés originaires de l’Ain, du Rhône, de Saône-et-Loire, de Seine-Maritime, du Bas-Rhin, du Nord, de la Gironde, de l’Hérault, de la Loire-Atlantique, de la Sarthe, du Puy-de-Dôme, des Alpes-Maritimes et de Paris, affiliés aux caisses primaires d’Assurance maladie et caisses de la Mutualité sociale agricole des territoires précités. Soit, au total, 10 millions d’assurés potentiels concernés par cette phase de déploiement.

La décision de prolonger l’expérimentation et d’étendre la population-test s’inscrit dans la volonté non seulement de s’assurer du bon fonctionnement de l’application avec des flux réels de données des différents usages de la e-carte d’assurance maladie (délivrance, facturation, accès aux téléservices de l’assurance maladie, etc.) mais aussi de bénéficier des retours d’expérience des utilisateurs assurés et professionnels de santé.


Consulter les autres articles

Plateforme de données de santé : à chaque pays, ses règles !

Et à l’étranger comment cela se passe-t-il ? Voilà comment pourrait être résumé le benchmark international initié fin 2020 par le Health Data Hub pour mieux connaître les pratiques des plateformes de données de santé ailleurs dans le monde.

En clair, il s’agit pour la plateforme française d’analyser les pratiques de gouvernance, les modes de re... Lire la suite

Le guichet de référencement des solutions logicielles officiellement accessible

Le Ségur numérique prévoit ni plus ni moins que 675 millions d’euros pour financer l’équipement logiciel des professionnels et établissements de santé. Une enveloppe conséquente qu’il conviendra d’utiliser à bon escient.

La répartition budgétaire s’organise en deux volets : un volet équipement doté de 465 millions d’euros (bap... Lire la suite


Associations de Patients : Partagez l'innovation en santé
Associations de Patients : Partagez l'innovation en santé
Innov’Asso est un dispositif crée par Roche en 2012 autour de l’innovation en santé qui accompagne les associations de patients en permettant le partage d’expériences entre pairs via des journées de rencontres et le site innovasso.fr
X