Les hôpitaux, cibles privilégiées des cyberattaques

Le 5 février dernier, un Cybercamp santé a été organisé à Paris. L’occasion pour Emmanuel Sohier d’insister sur la menace que représentent les rançongiciels pour le fonctionnement des structures de santé. Selon le responsable de la cellule d’accompagnement cybersécurité des structures de santé (ACSS) de l’Agence du numérique en santé (ANS, ex-Asip santé), les incidents liés à des rançongiciels ont augmenté de 40% en 2019.

Derrière ces attaques, une motivation principale : l’extorsion de fonds pouvant allant jusqu’à plusieurs centaines de milliers d’euros. A noter que payer ces rançons serait une erreur. En effet, l’établissement pourrait être amené à réitérer des paiements à chaque attaque… Pour autant, la question est prise très au sérieux par la ACSS. En effet, si certaines attaques ne vont crypter « que » quelques centaines de fichiers, d’autres plus virulentes vont littéralement bloquer l’ensemble du système d’information de l’établissement concerné. Fort heureusement, pour l’heure, il n’y a jamais eu de pertes massives d’informations. Il faut dire que la majeure partie des hôpitaux ont une sauvegarde des données.

Dans l’autre camp, pour pirater les systèmes, les cybercriminels ont souvent recours aux spams ou utilisent un mail contenant une pièce jointe ou un lien malveillant. L’Agence du numérique en santé a recensé 693 déclarations d’incidents par les établissements de santé depuis la mise en place du nouveau dispositif obligatoire de signalement.


Consulter les autres articles

Une activité physique même (surtout) en période de confinement

Qui dit confinement, dit sédentarité pour la plupart des personnes. Force est de constater que la baisse de l’activité physique chez la plupart des Français depuis la mi-mars n’est pas sans conséquences non seulement sur l’appareil locomoteur, sur la balance énergétique mais aussi sur la santé mentale. Un constat qui a poussé l’Agence nationale de séc... Lire la suite

Le COVID-19 dangereux aussi pour les données de santé…

Le 10 mars dernier, était publié au Journal officiel un décret assouplissant jusqu’au 30 avril les dérogations aux modalités de réalisation des actes de télémédecine. Une décision prise afin de répondre à la crise du COVID-19. Si, cette mesure a eu pour conséquence directe d’augmenter de manière exponentielle les actes de téléconsultation, elle ... Lire la suite


Associations de Patients : Partagez l'innovation en santé
Associations de Patients : Partagez l'innovation en santé
Innov'Asso est un dispositif d'accompagnement des associations de patients créé par Roche en 2012. Il vous permet le partage d'expériences entre pairs via un site internet et une rencontre annuelle sous le signe de l'innovation.

Accédez à votre espace

Mot de passe oublié

5e Journée Innov’Asso

Quand ? Mardi 29 novembre 2016

Où ? À la Maison de la Mutualité à Paris

Quoi ? Une journée de réflexion et d’échange autour de solutions innovantes au service du parcours de santé

Je m'inscris !

*Champs obligatoires

Choisissez l'atelier auquel vous souhaitez participer :

Développer des solutions innovantes pour identifier et/ou répondre aux points de ruptures du parcours de santé des patients ?

Découvrir et apprendre les bonnes pratiques de conception pour des applications santé qui fonctionnent vraiment !

Comprendre les risques et les opportunités du big data pour une association de patients.

X