L’hôpital veut faire une place de choix à l’intelligence artificielle

C’est l’expression à la mode, pour ne pas dire l’expression incontournable pour qui réfléchit à la santé de demain. L’intelligence artificielle (IA) devrait être au cœur du futur système de soins, et donc au centre du fonctionnement des établissements de santé. Leurs responsables en sont convaincus. C’est du moins ce que révèlent les résultats du premier baromètre de maturité de l’intelligence artificielle dans les CHU publié le 21 novembre par le CHU de Nancy et le cabinet de conseil Ernst & Young (EY). 81% des responsables d’établissements et présidents de commission médicale d’établissement (CME) de 32 CHU sondés entre juin et septembre 2019 considèrent que l’intelligence artificielle est un sujet « très important ».

Mieux, pour 95% des sondés, elle aura un « impact fort sur les hôpitaux » d’ici à 2025. Un impact somme toute positif. Voilà pourquoi les trois quarts des responsables entendent en faire l’une des priorités stratégiques dans leur hôpital. Plus qu’au niveau du fonctionnement administratif des établissements, c’est au niveau médical que les attentes sont les plus fortes. L’intelligence artificielle étant perçue comme une solution adaptée pour « libérer plus de temps pour les tâches à forte valeur ajoutée et, donc améliorer les conditions d’exercice professionnel au sein des hôpitaux ». Par ailleurs, selon les répondants, le recours au numérique devrait permettre d’augmenter « la rapidité et la fiabilité de la prise de décision ». En d’autres termes : réduire les risques d’erreur !


Consulter les autres articles

Une activité physique même (surtout) en période de confinement

Qui dit confinement, dit sédentarité pour la plupart des personnes. Force est de constater que la baisse de l’activité physique chez la plupart des Français depuis la mi-mars n’est pas sans conséquences non seulement sur l’appareil locomoteur, sur la balance énergétique mais aussi sur la santé mentale. Un constat qui a poussé l’Agence nationale de séc... Lire la suite

Le COVID-19 dangereux aussi pour les données de santé…

Le 10 mars dernier, était publié au Journal officiel un décret assouplissant jusqu’au 30 avril les dérogations aux modalités de réalisation des actes de télémédecine. Une décision prise afin de répondre à la crise du COVID-19. Si, cette mesure a eu pour conséquence directe d’augmenter de manière exponentielle les actes de téléconsultation, elle ... Lire la suite


Associations de Patients : Partagez l'innovation en santé
Associations de Patients : Partagez l'innovation en santé
Innov'Asso est un dispositif d'accompagnement des associations de patients créé par Roche en 2012. Il vous permet le partage d'expériences entre pairs via un site internet et une rencontre annuelle sous le signe de l'innovation.

Accédez à votre espace

Mot de passe oublié

5e Journée Innov’Asso

Quand ? Mardi 29 novembre 2016

Où ? À la Maison de la Mutualité à Paris

Quoi ? Une journée de réflexion et d’échange autour de solutions innovantes au service du parcours de santé

Je m'inscris !

*Champs obligatoires

Choisissez l'atelier auquel vous souhaitez participer :

Développer des solutions innovantes pour identifier et/ou répondre aux points de ruptures du parcours de santé des patients ?

Découvrir et apprendre les bonnes pratiques de conception pour des applications santé qui fonctionnent vraiment !

Comprendre les risques et les opportunités du big data pour une association de patients.

X