Moovcare poumon désormais remboursé par l’Assurance maladie

Accéder à l'innovation médicale Septembre 2020 3 mins

L’histoire de la e-santé retiendra que Moovcare poumon (Sivan) est le premier logiciel de télésurveillance à obtenir un remboursement de droit commun en France. L’information a été rendue publique le 29 juillet dernier via le Journal officiel. Dispositif médical (DM) de classe I spécialisé dans la télésurveillance médicale des patients atteints d’un cancer du poumon, l’outil numérique se présente sous la forme d’une web-application.

Il signale toute rechute et/ou complication chez les patients atteints d’un cancer du poumon non progressif. Comment ? De manière préventive, il envoie, par mail, au patient, un questionnaire de 12 items. Un algorithme analyse ensuite les réponses, tout en prenant en compte les antériorités (les réponses des semaines précédentes). Si un risque de récidive ou de complication est détecté, une alerte est transmise au médecin spécialiste référent.

L’inscription du logiciel Moovcare poumon dans la sous-section de la liste des produits et prestations remboursables (LPPR) intitulée « Applications web et logiciels destinés à la télésurveillance » n’est pas une surprise. En effet, en avril dernier, la Commission nationale d’évaluation des dispositifs médicaux et des technologies de santé (Cnedimts) de la Haute autorité de santé (HAS) avait accordé audit logiciel une amélioration du service attendu (ASA) modérée (niveau III) par rapport à la prise en charge conventionnelle seule (qui se résume à un suivi par imagerie et des consultations médicales en face-à-face).

Quoi qu’il en soit, l’outil n’est pas destiné à se substituer au suivi conventionnel. Il peut tout à fait être utilisé avec un traitement de maintenance par chimiothérapie, une thérapie ciblée et/ou une immunothérapie. Pour bénéficier du dispositif, le patient doit obtenir une prescription de son médecin référent, oncologue, pneumologue ou chirurgien. Cette prescription doit être complétée par un courrier adressé au médecin traitant.


Consulter les autres articles

La cybercriminalité en ligne de mire

C’est l’un des enjeux de la performance du système de soins et de l’atteinte des objectifs par tous les acteurs sanitaires, à commencer par les établissements de santé. Preuve que la sécurité informatique est au cœur de toutes les préoccupations, ce sont quelque 350 millions d’euros sur les 2 milliards d’euros du Ségur de la santé consacrés au n... Lire la suite

Le « jeune » Health Data Hub déjà moteur de la recherche médicale

Un an et demi après sa création en pleine crise sanitaire mondiale, comment le Health Data Hub a-t-il optimisé le recueil, le stockage et l’exploitation des données de santé ?

Pour Alliancy, sa directrice, Stéphanie Combes, est revenue sur le fonctionnement de cette jeune institution durant ces 18 mois pas comme les autres. Au-delà d’un bilan a... Lire la suite


Associations de Patients : Partagez l'innovation en santé
Associations de Patients : Partagez l'innovation en santé
Innov’Asso est un dispositif crée par Roche en 2012 autour de l’innovation en santé qui accompagne les associations de patients en permettant le partage d’expériences entre pairs via des journées de rencontres et le site innovasso.fr
X