Plébiscite autour de la téléconsultation et du télésoin

Derrière la télémédecine, particulièrement « à la mode » en période d’épidémie du COVID-19, se cachent plusieurs termes ayant trait à l’activité médicale. Deux d’entre eux ont régulièrement fait l’actualité : téléconsultation et télésoin. Si le premier permet de consulter à distance un médecin, une sage-femme ou un chirurgien-dentiste, le second permet, quant à lui, de communiquer avec un pharmacien ou un auxiliaire médical (infirmier, masseur-kinésithérapeute…). Ces consultations ou soins à distance ont assuré, à bon nombre de patients, la possibilité de continuer d’être soignés pendant l’épidémie sans avoir à se déplacer… De quoi limiter également les risques d’infection par le coronavirus. Pour bénéficier de ce nouveau mode de consultation et pouvoir communiquer par vidéo avec le professionnel de santé, il suffisait pour le patient d’être équipé d’un ordinateur, d’un smartphone ou d’une tablette doté(e) d’une webcam, sans oublier une connexion internet avec un débit suffisant. La téléconsultation et le télésoin ont non seulement été utilisés car ils offraient une réelle opportunité de continuer à se soigner malgré les contraintes du confinement, mais aussi, à n’en pas douter, parce que lesdits actes par vidéotransmission étaient remboursés à 100 % par l’assurance maladie (pour les professionnels ayant une convention avec l’assurance maladie).


Consulter les autres articles

Attention aux transferts de données hors de l'Union européenne

La Plateforme des données de santé (PDS) a officiellement vu le jour. Gérée par le Health Data Hub, elle a pour prestataire d’hébergement la solution cloud Azure de Microsoft. Une solution dans l’œil du cyclone – et plus précisément l’œil de la Cnil – et qui fait l’objet de plusieurs critiques. Il faut dire que la Cnil s’inquiète que les contrat... Lire la suite

Des recommandations pour améliorer les pratiques professionnelles

Avec l’épidémie du coronavirus, les travaux de la Haute autorité de santé (HAS), et leurs résultats, étaient scrutés avec attention. Il en a été de même pour les instances appelées à éclairer le travail de la HAS. Parmi celles-ci : le Conseil pour l’engagement des usagers (CEU). Mis en place dans le cadre des orientations stratégiques 2019-2024, ce gr... Lire la suite


Associations de Patients : Partagez l'innovation en santé
Associations de Patients : Partagez l'innovation en santé
Innov'Asso est un dispositif d'accompagnement des associations de patients créé par Roche en 2012. Il vous permet le partage d'expériences entre pairs via un site internet et une rencontre annuelle sous le signe de l'innovation.

Accédez à votre espace

Mot de passe oublié

5e Journée Innov’Asso

Quand ? Mardi 29 novembre 2016

Où ? À la Maison de la Mutualité à Paris

Quoi ? Une journée de réflexion et d’échange autour de solutions innovantes au service du parcours de santé

Je m'inscris !

*Champs obligatoires

Choisissez l'atelier auquel vous souhaitez participer :

Développer des solutions innovantes pour identifier et/ou répondre aux points de ruptures du parcours de santé des patients ?

Découvrir et apprendre les bonnes pratiques de conception pour des applications santé qui fonctionnent vraiment !

Comprendre les risques et les opportunités du big data pour une association de patients.

X