Les associations au cœur de l’innovation en santé

L’identité Innov’Asso évolue ! Découvrez notre nouvelle charte graphique en phase avec notre perpétuelle évolution.

Quand les données géographiques favorisent la recherche oncologique

Télécharger

Un temps de réflexion collective sur les données géographiques de santé et leur utilisation pour la recherche en santé publique en cancérologie : c’est ce que propose le Cancéropôle Île-de-France et son groupe de travail “Geocancer” à l’occasion d’une journée de séminaire programmée le 17 février.

Ouvert aux chercheurs, professionnels de santé, patients et représentants de patients, l’événement s’organisera en format hybride : en présentiel (sous réserve selon les conditions sanitaires au moment de l'épidémie) et via un webinaire. Les participants auront à cœur d’échanger leurs connaissances et partager leurs visions sur l’utilisation d’informations géographiques dans le cadre de recherches ou pour guider les prises de décisions en santé publique dans le domaine du cancer. Nul doute que la question du recours à la géo-intelligence artificielle pour des recherches sur les liens entre qualité de l’air et cancer sera également posée et viendra enrichir les débats. Plusieurs temps forts rythmeront la journée. Ainsi, après une conférence introductive du Pr Jean-Emmanuel Bibault sur l’étude de la prédiction de la prévalence du cancer grâce à des données géographiques de patients, des exemples concrets d’utilisation de ces données pour l’évaluation de l’efficacité de politiques de santé seront présentés. Quant à la question des données ouvertes, elle sera abordée au travers d’une présentation du challenge Epidemium 2021 organisé en collaboration avec le Cancéropôle.

Télécharger
Avez-vous trouvé cette actu utile ?

Pour nous aider à être au plus près de vos attentes, votre avis est important!

X