Les associations au cœur de l’innovation en santé

Innov'Asso célèbre 10 ans d’engagement avec les associations autour de l'innovation en santé et l’expérience patient !

Un examen de la vue pour détecter Parkinson

Télécharger

Et si un « simple » examen de la vue permettait un diagnostic précoce de la maladie de Parkinson ?

Déjà avancée pour la détection de la maladie d’Alzheimer, de la sclérose en plaques et même de la fibromyalgie, cette hypothèse vient à nouveau d’être remise sur le devant de la scène par des chercheurs de l'Université de Floride à Gainesville lors de la réunion annuelle de la Radiological Society of North America (RSNA). L’équipe de scientifiques soutient ainsi que l’œil constitue une véritable fenêtre sur le cerveau, à condition d’être appuyé par une puissante technologie d'apprentissage automatique d'intelligence artificielle (IA).
Les résultats des travaux des chercheurs américains apparaissent comme essentiels quand on sait que la maladie de Parkinson est généralement diagnostiquée très tardivement. En effet, le diagnostic se base sur des signes cliniques tels que les tremblements, la raideur musculaire et des troubles de l’équilibre. Or, cette approche diagnostique explique le « retard » à la détection puisque les patients ne développent ces symptômes qu'après une longue progression de la maladie et une perte significative des neurones cérébraux dopaminergiques.

Altération progressive du système nerveux central, la maladie de Parkinson affecte aujourd’hui des millions de personnes dans le monde. La réflexion des chercheurs de l'Université de Floride repose en grande partie sur le fait que la maladie est caractérisée par un amincissement des parois de la rétine et d’une atteinte des vaisseaux sanguins microscopiques de cette même rétine...

Télécharger
Avez-vous trouvé cette actu utile ?

Pour nous aider à être au plus près de vos attentes, votre avis est important!

X