Un nouveau bureau numérique au sein de la Food and drug administration

C’est une évolution qui voit la Food and Drug Administration (FDA) américaine renforcer son positionnement stratégique en matière d’innovation numérique depuis plusieurs années. Ainsi en 2017, l’agence s’était dotée d’un plan d’actions pour l’innovation en matière de santé numérique. Deux ans plus tard, en 2019, elle publiait des directives clarifiant sa doctrine d’évaluation des outils numériques de santé. Enfin, en 2020, elle a créé un centre d’excellence pour la santé numérique (Digital health center of excellence, DHCOE), destiné à poser un cadre réglementaire pour les solutions numériques de santé.

Dernière décision en date : la mise en place le 15 septembre d’un bureau de la transformation numérique. Avec cette réorganisation de services, il s’agit pour la FDA de donner la priorité à une utilisation efficace et efficiente des données. C’est pourquoi ses fonctions  »technologies de l’information et de la communication » (TIC), données et cybersécurité, sont placées sous l’égide du nouveau bureau. Une structure pilotée par quatre directeurs thématiques : Vid Desai, directeur des systèmes d’information ; Sohail Chaudhry, directeur technique par intérim ; Ram Lyer, directeur des données et Craig Taylor, directeur de la sécurité.
Nul doute que les activités du bureau de la transformation numérique permettront à la FDA de renforcer ses actions en matière de cybersécurité, de favoriser des projets qui offrent le plus d’avantages aux usagers, mais aussi de promouvoir des services partagés au sein de l’agence.


Consulter les autres articles

Du nouveau pour le service civique volontaire

Le service civique volontaire évolue. Du moins la durée et les modalités de justification de la formation des candidats, sans oublier le versement de l’aide. C’est ce qu’indique un décret qui modifie les articles R.121-15 et R.121-47-1 du code du service national.

Dans les faits, la formation des candidats au service civique comprend deux volet... Lire la suite

Les parents responsables de l’espace numérique de santé des mineurs

L’espace numérique de santé et les mineurs : le lien pose question puisque si chaque citoyen est en mesure de créer son ENS, il n’en demeure pas moins que ce dernier contenant des données personnelles, il ne peut être placé sous la responsabilité des mineurs.

C’est l’alerte initiée par la Cnil qui a souhaité attirer l’attention sur l&rsqu... Lire la suite


Associations de Patients : Partagez l'innovation en santé
Associations de Patients : Partagez l'innovation en santé
Innov’Asso est un dispositif crée par Roche en 2012 autour de l’innovation en santé qui accompagne les associations de patients en permettant le partage d’expériences entre pairs via des journées de rencontres et le site innovasso.fr
X