Découvrir le dossier du mois

S'informer sur la santé et l'innovation médicale

La maladie n’empêche pas de sortir

C’est une maladie neurodégénérative dont l’évolution va avoir des répercussions directes sur le travail, les loisirs, la vie de couple et de famille. Des conséquences multiples qui imposent de repenser de manière globale l’accompagnement des personnes atteintes par la sclérose en plaques, et ce en s’appuyant notamment sur les nouvelles technologies. C’est toute la philosophie qui anime le challenge organisé par le groupe Roche en partenariat avec la Fondation d’Aide à la Recherche contre la Sclérose En Plaques (ARSEP) et l’Ecole 42. Objectif : faire travailler les étudiants de l’école 42 autour de solutions innovantes pour améliorer le quotidien des personnes malades. Un projet s’est particulièrement distingué et a pris la forme d’une plateforme collaborative de sorties, baptisée Par ici la sortie. Mis en ligne en juillet 2017, le site paricilasortie.com propose le partage d’événements créés à l’initiative de ses membres.

E-santé : des progrès malgré les freins

Montres connectées mesurant le pouls, prise de rendez-vous en ligne, outils de géolocalisation, logiciels d’aide au diagnostic… L’e-santé et son développement doivent, par définition, profiter non seulement aux patients mais aussi aux professionnels de santé. Dans cette logique, les utilisateurs peuvent s’appuyer sur une collecte de données toujours plus riche. Génératrice de progrès médicaux, la e-santé fait malgré tout face à de nombreux freins techniques et doit prendre en compte plusieurs contraintes juridiques : manque de formation et de culture entrepreneuriale des médecins, respect du secret médical, coût des outils, réglementations en vigueur…

De l’innovation conventionnelle à l’innovation disruptive

Les systèmes de santé sont partout en crise, confrontés à leurs lourdeurs, à des problèmes de financement, de déficit, d’explosion des coûts… Tel est l’accablant constat dressé par le mathématicien et docteur en informatique Xavier Comtesse, à l’origine en 2015 de «HEALTH@LARGE», un think tank dédié à la santé numérique. Ce dernier propose donc de sortir de l’innovation “conventionnelle” conduite par des médecins, des chercheurs en médecine, des ingénieurs etdes scientifiques pour laisser place à une véritable innovation “disruptive” favorisée par la révolution numérique. Parmi les enjeux : la maîtrise des big datas et des outils d’analyse de ceux-ci pour accompagner cette évolution d’une médecine curative à une médecine prédictive.

Plus d’Innov’Infos

Comprendre la loi et le droit des patients

Le forfait Santé connectée de Pasteur Mutualité

Plusieurs études récentes témoignent de l’intérêt croissant des Français pour la santé connectée et ses applications concrètes. Un intérêt partagé par les organismes assureurs mais également les adhérents. Parmi eux : le Groupe Pasteur Mutualité qui, de manière inédite, propose à ses adhérents un forfait dédié aux objets de santé connectés. Différents niveaux de prises en charge sont avancés. La fourchette est comprise entre 75 ou 150 € en fonction de la formule souscrite. L’offre du groupe Pasteur Mutualité distingue trois familles d’objets connectés : ceux liés aux activités physiques (nombre de pas, distance parcourue, calories brûlées…) ; ceux liés à l’observance médicale (pilulier connecté, rappels de prise de médicaments…) et ceux liés au suivi physiologique (balance connectée, glycomètre, tensiomètre…).

Objets connectés : que dit la loi ?

Lydia Morlet-Haïdara est vice-doyen de la Faculté de Droit de l’Université Paris Descartes et spécialiste en droit de la santé. Dans une récente tribune intitulée « Droits et réglementations face à l’essor des objets connectés de santé », elle revient sur la législation en vigueur concernant l’utilisation des outils permettant d’accompagner la perte d’autonomie. Qu’ils s’agissent des systèmes de téléassistance, de vidéosurveillance, des bracelets électroniques, des piluliers ou encore des sols connectés, le recours aux nouvelles technologies doit se faire dans le respect des droits des patients…

Objets connectés dédiés à la santé : demain, c’est aujourd’hui !

Si en matière de circulation de l’information, une actualité chasse l’autre, il semblerait qu’en ce qui concerne la santé et l’innovation, les nouvelles technologies aussi émergent à un rythme effréné. Personne ne s’en plaindra. Certainement pas les établissements de santé qui apparaissent de plus en plus connectés, et donc logiquement, plus efficaces dans la prise en charge des patients. Et, entre l’écho-stéthoscope (échographe intégré au smartphone) de l’association EchOpen ou le projet de solution de suivi des patients sous chimiothérapies envisagé par l’entreprise Therapixel en passant par les capteurs intelligents pensés par la société Docapost, pour ne citer qu’eux, force est de constater que les initiatives ne manquent pas.

Le médecin décisionnaire de la fin de vie

L’affaire Vincent Lambert montre combien la fin de vie reste un sujet brûlant en France. La récente décision du Conseil constitutionnel a replacé le sujet sur le devant de la scène juridique, sanitaire, médiatique et éthique. En effet, ce dernier a validé la procédure d’arrêt des traitements des patients incapables de s’exprimer en raison de leur état de santé (coma, état végétatif ou pauci-relationnel). Et ce, dès lors qu’il n’a pas laissé de directives anticipées. Pour autant, la décision du médecin d’arrêter ou de limiter les traitements de maintien en vie pourra faire l’objet de recours.

Plus d’Innov’Infos

Pour favoriser le partage de savoir et d'expérience
Pour favoriser le partage de savoir et d'expérience
Innov'Asso est un dispositif d'accompagnement des associations de patients créé par Roche en 2012. Il vous permet le partage d'expériences entre pairs via un site internet et une rencontre annuelle sous le signe de l'innovation.

Créez votre boite à outils Innov'Asso

Vous êtes un représentant d'association de patients ? Cet espace vous est réservé.

Il donne accès à une boite à outils personnalisée pour vous accompagner dans vos missions et vos projets associatifs. Il vous permet également de suivre les actualités et les événements Innov'Asso. Rejoignez les 70 associations déjà inscrites.

Accédez à votre espace

Mot de passe oublié

5e Journée Innov’Asso

Quand ? Mardi 29 novembre 2016

Où ? À la Maison de la Mutualité à Paris

Quoi ? Une journée de réflexion et d’échange autour de solutions innovantes au service du parcours de santé

Je m'inscris !

*Champs obligatoires

Choisissez l'atelier auquel vous souhaitez participer :

Développer des solutions innovantes pour identifier et/ou répondre aux points de ruptures du parcours de santé des patients ?

Découvrir et apprendre les bonnes pratiques de conception pour des applications santé qui fonctionnent vraiment !

Comprendre les risques et les opportunités du big data pour une association de patients.

X