Accéder à l'innovation médicale

Nos dossiers

Innov'Infos

Filtrer

Une station de téléconsultation à Nancy

Depuis le 15 septembre 2018, la téléconsultation est prise en charge par l’Assurance maladie. Rien d’étonnant donc à voir une clinique de téléconsultation (ou clinique de consultation à distance) ouvrir ses portes à Nancy. Pour celles et ceux qui se demanderaient comment se déroulera la consultation, une procédure a été mise en place : à leur arrivée, une infirmière crée le dossier médical du patient (s’il n’existe pas). Le patient est ensuite conduit dans l’une des trois salles de consultation où sont installés un fauteuil et un lit d’examen comme dans un cabinet médical mais aussi un chariot de télémédecine développé par Hopi Médical. Ce dernier comporte un ordinateur avec clavier et écran plat tactile, une caméra haute définition et des accessoires adaptés : caméra portative, échodoppler etc. La station comporte également un lecteur de carte Vitale intégré. Les paramètres du patient (tension, poids, température) sont mesurés par l’infirmière qui appelle un médecin en téléconsultation. L’un des 350 médecins volontaires inscrits peut alors répondre à partir du moment où il dispose du matériel dédié. Parmi ces médecins, 25 % sont des spécialistes.

La Blockchain au service de la recherche et du droit des patients

Il y a un peu plus de six mois, Embleema lançait Embleema Health Network, un consortium autour de la blockchain en santé. Une manière de collecter les données en vie réelle des patients afin qu’ils les partagent avec la recherche clinique et participent à renforcer l’efficacité des médicaments et des dispositifs médicaux. Prisée par le monde de la finance, la technologie blockchain séduit en effet le monde de la santé, qui y voit un bon moyen de sécuriser, tracer et stocker ses données sensibles. Elle pourrait également séduire les patients qui pourraient monétiser leurs données. Comme à l’accoutumée, le patient donnera son consentement pour le recueil de ses données, mais c’est bel et bien la blockchain, intégrée dans les systèmes du centre de lutte contre le cancer (CLCC) francilien Gustave-Roussy, qui lui garantira le respect de son consentement sur l’utilisation et les échanges de ses données anonymisées. Il ne faut pas chercher plus loin les raisons du partenariat que viennent de nouer la start-up franco-américaine Embleema et le CLCC. Ce mariage de raison assurera le déploiement de la technologie blockchain pour développer de nouveaux standards d’études en vie réelle en oncologie et donne naissance à ce qui s’apparente être un modèle européen d’utilisation des données de soins au service de la recherche en toute transparence et en respectant pleinement les droits du patient.

Géodes, la plateforme data de Santé Publique France

Elle mène durant l’année plusieurs études épidémiologiques en population générale, des enquêtes de comportements et des analyses de bases de données médico-administratives. Autant dire que, dans le cadre de ses missions de veille, d’alerte et de surveillance sanitaire, l’agence Santé Publique France est un organisme producteur de données de santé. Pas étonnant alors que l’Agence ait souhaité disposer de son propre observatoire cartographique dynamique des données de santé en France. Géodes, c’est le nom de la nouvelle plateforme qui rassemble une grande partie des indicateurs santé produits par Santé Publique France. Ces données prennent la forme de cartes dynamiques, de tableaux, de graphiques et de séries temporelles. L’outil est principalement destiné aux institutionnels, aux chercheurs, aux épidémiologistes mais aussi aux journalistes, aux associations et aux étudiants. Cette ouverture à un public élargit répond également à la volonté de transparence, de collaboration et de modernité exprimée par Santé Publique France. Au total, plus de 300 indicateurs concernant 40 thématiques seront accessibles.

La téléexpertise remboursée par l’Assurance Maladie

La téléexpertise permet aujourd’hui à un médecin – appelé le « médecin requérant » – de solliciter un confrère – baptisé le « médecin requis » – pour jouir de l’expertise de ce dernier afin de mieux prendre en soin un patient. En effet, le médecin requis, en raison de sa formation ou de sa compétence particulière, va conseiller le médecin requérant sur la base d’informations ou d’éléments médicaux liés à la prise en charge d’un patient. La communication entre les deux professionnels de santé se fera à distance. En réalité, la nouveauté ne réside pas dans l’évolution technologique sur laquelle s’appuie la téléexpertise mais bien sur son financement. Depuis, le 10 février, la téléexpertise est facturable à l’Assurance maladie par les médecins. Mais, pour le moment, la procédure est limitée à certaines catégories de patients. Elle devrait être généralisée à partir de 2020.

Plus d’Innov’Infos

Pour favoriser le partage de savoir et d'expérience
Pour favoriser le partage de savoir et d'expérience
Innov'Asso est un dispositif d'accompagnement des associations de patients créé par Roche en 2012. Il vous permet le partage d'expériences entre pairs via un site internet et une rencontre annuelle sous le signe de l'innovation.

Créez votre boite à outils Innov'Asso

Vous êtes un représentant d'association de patients ? Cet espace vous est réservé.

Il donne accès à une boite à outils personnalisée pour vous accompagner dans vos missions et vos projets associatifs. Il vous permet également de suivre les actualités et les événements Innov'Asso. Rejoignez les 150 acteurs associatifs déjà inscrits !

Accédez à votre espace

Mot de passe oublié

5e Journée Innov’Asso

Quand ? Mardi 29 novembre 2016

Où ? À la Maison de la Mutualité à Paris

Quoi ? Une journée de réflexion et d’échange autour de solutions innovantes au service du parcours de santé

Je m'inscris !

*Champs obligatoires

Choisissez l'atelier auquel vous souhaitez participer :

Développer des solutions innovantes pour identifier et/ou répondre aux points de ruptures du parcours de santé des patients ?

Découvrir et apprendre les bonnes pratiques de conception pour des applications santé qui fonctionnent vraiment !

Comprendre les risques et les opportunités du big data pour une association de patients.

X