Les associations au cœur de l’innovation en santé

Innov'Asso célèbre 10 ans d’engagement avec les associations autour de l'innovation en santé et l’expérience patient !

Comptabilité de votre association : ce qu’il faut savoir

Pour une association de patient, le fait de mettre en place une gestion comptable efficace relève parfois du parcours du combattant. Quelles sont vos obligations légales en matière de tenue d’une comptabilité ? Expert-comptable ou plateforme accessible en ligne : pour qui et pour quoi faire ? Eclairage.

La loi du 1er juillet 1901 n’impose pas aux associations de déposer leurs comptes…

…SAUF SI : 

Si ce n’est pas obligatoire pour toutes les associations, il est vivement recommandé de tenir une comptabilité pour trois raisons :

Pour les associations non tenues de déposer leurs comptes, plusieurs options :

Faire appel à un expert-comptable

Opter pour une plateforme de comptabilité en ligne

La compta en ligne en 4 questions/réponses

La comptabilité en ligne est une alternative intéressante à l’achat de logiciels de comptabilité. En louant un accès à un logiciel de comptabilité sur Internet, une structure de petite taille peut réaliser de vraies économies de temps et d’argent.

La comptabilité en ligne s’effectue généralement en mode ASP (Application Service Provider ou FAH en français pour Fournisseur d’Applications Hébergées) ou en mode SaaS (Software as a Service ou en français Logiciel en tant que service). Le logiciel n’est pas installé sur l’ordinateur de la structure, et les utilisateurs y accèdent depuis n’importe quel PC ou Mac connecté à Internet via un mot de passe et un identifiant.

Les plus connus sont Sage One, Ciel, Cegid, macompta.fr et Zefyr. Toutefois, il en existe de nombreux autres sur le marché. N’hésitez pas à bien vous renseigner et à vous faire conseiller, en fonction de vos besoins et de vos budgets.

Tout dépend du niveau d’informations demandé. Les tarifs varient de 75€ par an pour une comptabilité simplifiée, à 239 € par an pour une comptabilité complète (devis, facturation, encaissements, immobilisations, liasse fiscale).

Les points de vigilance à retenir

Conserver tous vos documents, à savoir :
– Existence de l’association (à conserver de manière illimitée)
– Fonctionnement de l’association (à conserver au moins 5 ans)
– Documents financiers (comptes annuels, livres comptables et pièces justificatives, à conserver au moins 10 ans)
– Documents fiscaux (à conserver au moins 6 ans)
– Documents concernant le personnel : bulletins de paie, registre du personnel, contrats de travail… (à conserver au moins 5 ans)

X