Le dossier médical partagé « avalé » par l’espace numérique de santé

L’information transmise, fin mai, par la Caisse nationale de l’assurance maladie (Cnam) sur son site Internet, est certainement passée inaperçue pour bon nombre de Français : depuis le 1er juillet, il n’est plus possible d’ouvrir un dossier médical partagé (DMP). Pas la peine donc de tenter votre chance en cabinet, en officine, dans une caisse d’assurance maladie, ou encore sur le site dmp.fr.

Pourquoi ? Parce que cette date coïncide avec le lancement de la phase pilote de l’Espace numérique de santé (ENS), baptisé « Mon espace santé », dans les départements de la Loire-Atlantique, de la Haute-Garonne et de la Somme.
Une phase pilote qui concerne près de 4 millions d’usagers du régime général, de la Mutualité sociale agricole (MSA) et de la Mutuelle générale de l’éducation nationale (MGEN).

L’ENS sera automatiquement ouvert pour ces usagers, sauf opposition de leur part, comme le prévoit l’article 98 de la loi dite Asap. Qu’ils se rassurent quant à la préservation de leurs anciennes informations : s’ils disposaient d’un dossier médical partagé créé avant le 1er juillet 2021, les données contenues dans celui-ci ont automatiquement été intégrées dans Mon espace santé.
Pour les autres, impossibilité de création ne veut pas pour autant dire impossibilité de consultation ou d’enrichissement de leur dossier. En effet, la consultation et l’alimentation des DMP restent possibles après le 1er juillet, via les canaux habituels que sont le site dmp.fr et les logiciels métier.

Le 1er janvier 2022, l’opération sera généralisée et c’est cette fois-ci l’ensemble des Français qui disposera d’un ENS intégrant un volet DMP.


Consulter les autres articles

Bientôt la possibilité pour les pharmacies de référencer leur site de vente en ligne

C’est un arrêté qui date de 2016 et qui interdit la sous-traitance de tout ou partie de l’activité de vente, le référencement dans des moteurs de recherche ou des comparateurs de prix contre rémunération.

Cette interdiction du référencement payant vise les officines disposant d’un site de commerce électronique. Elle sera bientôt lev... Lire la suite

La téléconsultation par téléphone prolongée jusqu’au 1er juin

La prolongation du 16 février au 1er juin de l’état d’urgence sanitaire, en lien avec la propagation de l’épidémie de la Covid-19, n’est pas sans conséquences sur la prise en soin des Français.
Pour preuve, suite à un décret publié le 12 mars au Journal officiel, la téléconsultation par téléphone est, elle aussi, prolongée jusqu’au 1er jui... Lire la suite


Associations de Patients : Partagez l'innovation en santé
Associations de Patients : Partagez l'innovation en santé
Innov’Asso est un dispositif crée par Roche en 2012 autour de l’innovation en santé qui accompagne les associations de patients en permettant le partage d’expériences entre pairs via des journées de rencontres et le site innovasso.fr
X