Le guichet de référencement des solutions logicielles officiellement accessible

Le Ségur numérique prévoit ni plus ni moins que 675 millions d’euros pour financer l’équipement logiciel des professionnels et établissements de santé. Une enveloppe conséquente qu’il conviendra d’utiliser à bon escient.

La répartition budgétaire s’organise en deux volets : un volet équipement doté de 465 millions d’euros (baptisé SONS, pour « système ouvert et non sélectif ») et un volet « usage » (désigné « programme SUN-ES » pour « Ségur usage numérique en établissements de santé ») doté de 210 millions d’euros. Le guichet de référencement des solutions logicielles ouvert le 30 août dernier et coordonné par l’Agence du numérique en santé (ANS) devrait aider à orienter efficacement les soutiens financiers apportés. Pour pouvoir prétendre à un financement, l’équipement logiciel devra obligatoirement être référencé selon un ensemble de normes définies par l’ANS et répondant aux exigences du Ségur.

Avec l’ouverture de ce guichet, et plus précisément un portail dédié de gestion des candidatures, l’ANS entend faciliter les dépôts de demande de référencement par les éditeurs de logiciels inscrits dans le périmètre du dispositif. Et pour les éditeurs, les professionnels et établissements de santé qui se poseraient des questions quant à la marche à suivre, un support et des outils d’accompagnement dédiés (FAQ, webinaires) sont d’ores et déjà disponibles sur le site de l’ANS. Quant à la liste des solutions référencées, elle sera régulièrement actualisée et disponible, elle aussi, sur le site de l’ANS. Après le guichet de référencement, c’est le guichet de paiement qui devrait prochainement voir le jour. Le mois d’octobre est avancé pour son lancement officiel.


Consulter les autres articles

Plateforme de données de santé : à chaque pays, ses règles !

Et à l’étranger comment cela se passe-t-il ? Voilà comment pourrait être résumé le benchmark international initié fin 2020 par le Health Data Hub pour mieux connaître les pratiques des plateformes de données de santé ailleurs dans le monde.

En clair, il s’agit pour la plateforme française d’analyser les pratiques de gouvernance, les modes de re... Lire la suite

Le test de la e-carte vitale prolongé...

C’est une déclinaison logique du développement de la e-santé. Expérimentée depuis un an, l’e-carte Vitale de l’Assurance maladie va continuer à être testée pendant encore 12 mois, jusqu’au 31 décembre 2022. C’est du moins ce qu’annonce un décret publié le 1er août au Journal officiel. Le texte proroge et élargit à partir du 1eroctobre l’ex... Lire la suite


Associations de Patients : Partagez l'innovation en santé
Associations de Patients : Partagez l'innovation en santé
Innov’Asso est un dispositif crée par Roche en 2012 autour de l’innovation en santé qui accompagne les associations de patients en permettant le partage d’expériences entre pairs via des journées de rencontres et le site innovasso.fr
X