Plateforme de données de santé : à chaque pays, ses règles !

Et à l’étranger comment cela se passe-t-il ? Voilà comment pourrait être résumé le benchmark international initié fin 2020 par le Health Data Hub pour mieux connaître les pratiques des plateformes de données de santé ailleurs dans le monde.

En clair, il s’agit pour la plateforme française d’analyser les pratiques de gouvernance, les modes de relations avec les responsables de données et les porteurs de projet, les règles d’hébergement et d’accès aux données de santé, les principes de valorisation scientifique et économique établis par plusieurs pays étrangers. L’occasion également d’observer l’implication des citoyens dans ce type de structure institutionnelle. Pour être plus précis, les citoyens de 11 pays hébergeant 17 structures dont les stratégies et le fonctionnement sont comparables à ceux du Health Data Hub français. Pour tous, une ambition commune émerge : participer à une culture de la donnée de santé.

L’initiative portée par la structure hexagonale revêt un volet aussi politique que scientifique puisqu’il s’agit pour le Health Data Hub de consolider ses relations avec ses homologues et renforcer sa position au sein de l’écosystème international de la recherche sur les données de santé. Pour mener à bien leur projet, les auteurs de ce comparatif international se sont appuyés sur des recherches documentaires, approfondies par des entretiens avec les responsables des plateformes et bases de données des différents pays…


Consulter les autres articles

Le guichet de référencement des solutions logicielles officiellement accessible

Le Ségur numérique prévoit ni plus ni moins que 675 millions d’euros pour financer l’équipement logiciel des professionnels et établissements de santé. Une enveloppe conséquente qu’il conviendra d’utiliser à bon escient.

La répartition budgétaire s’organise en deux volets : un volet équipement doté de 465 millions d’euros (bap... Lire la suite

Le test de la e-carte vitale prolongé...

C’est une déclinaison logique du développement de la e-santé. Expérimentée depuis un an, l’e-carte Vitale de l’Assurance maladie va continuer à être testée pendant encore 12 mois, jusqu’au 31 décembre 2022. C’est du moins ce qu’annonce un décret publié le 1er août au Journal officiel. Le texte proroge et élargit à partir du 1eroctobre l’ex... Lire la suite


Associations de Patients : Partagez l'innovation en santé
Associations de Patients : Partagez l'innovation en santé
Innov’Asso est un dispositif crée par Roche en 2012 autour de l’innovation en santé qui accompagne les associations de patients en permettant le partage d’expériences entre pairs via des journées de rencontres et le site innovasso.fr
X