Les dispositifs médicaux, parents pauvres de la stratégie d’innovation en santé ?

Pour l’APIDIM (Association pour la promotion de l’innovation pour les dispositifs médicaux) – regroupant 11 sociétés leaders au niveau mondial dans les activités de recherche, conception, fabrication et distribution des dispositifs médicaux innovants – toutes les conditions ne sont pas réunies pour accélérer l’accès à l’innovation en France.
C’est du moins ce qu’elle a fait savoir à travers un communiqué publié la veille de l’examen par la Commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale du PLFSS 2022.

Pour justifier sa réaction et son message d’alerte, l’APIDIM s’appuie sur le contenu du plan Innovation Santé 2030. Un plan ambitieux mais qui pour l’heure est resté lettre morte et n’apporte aucune réponse concrètes aux problématiques propres au secteur du dispositif médical. De son côté, l’APIDIM souhaiterait que l’ensemble des réflexions de fond engagées sur le système de santé, en particulier en matière de régulation, intègrent les dispositifs médicaux innovants. Autre feuille de route budgétaire dans le viseur de l’APIDIM : le PLFSS pour 2022 qui axe principalement son action sur le déploiement de la télésurveillance au-delà des cinq pathologies aujourd’hui concernées (diabète, insuffisance cardiaque, insuffisance rénale, insuffisance respiratoire et prothèses cardiaques implantables à visée thérapeutique). Et alors que la Stratégie nationale de santé 2018-2022 arrive à son terme, l’APIDIM en appelle à la mise en place d’un plan stratégique global de programmation en santé en matière d’innovation.
Un plan qui intégrerait les technologies médicales innovantes.


Consulter les autres articles

Les infirmiers ont aussi droit à leur numéro RPPS

La procédure d’enregistrement des médecins dans les référentiels nationaux se fait via leur ordre éponyme qui fait office de guichet unique d’enregistrement. Même chose pour les chirurgiens-dentistes, sage-femmes, pharmaciens, masseurs-kinésithérapeutes et autres pédicures-podologues. A contrario, pour les infirmières, cet enregistrement se fais... Lire la suite

L’Agence du Numérique en Santé, accélérateur de la e-santé

Après les annonces, désormais place aux actes !
C’est en tout cas la philosophie adoptée par l’Agence du Numérique en Santé qui, forte d’une enveloppe de 2 milliards d’euros sur 5 ans, (débloquée dans le cadre du Ségur du numérique en santé), entend s’assurer du déploiement sur le terrain et partout en France des projets de e-santé. Il s’agit de... Lire la suite


Associations de Patients : Partagez l'innovation en santé
Associations de Patients : Partagez l'innovation en santé
Innov’Asso est un dispositif crée par Roche en 2012 autour de l’innovation en santé qui accompagne les associations de patients en permettant le partage d’expériences entre pairs via des journées de rencontres et le site innovasso.fr
X