L’Agence du Numérique en Santé, accélérateur de la e-santé

Après les annonces, désormais place aux actes !
C’est en tout cas la philosophie adoptée par l’Agence du Numérique en Santé qui, forte d’une enveloppe de 2 milliards d’euros sur 5 ans, (débloquée dans le cadre du Ségur du numérique en santé), entend s’assurer du déploiement sur le terrain et partout en France des projets de e-santé. Il s’agit de concrétiser et démocratiser une révolution numérique qui s’est accélérée au cours de la crise sanitaire. L’enjeu concerne notamment l’interopérabilité, la sécurité et la fluidité dans l’échange des données de santé avec en ligne de mire le lancement de Mon espace santé en janvier 2022.

Pour atteindre ses objectifs, l’ANS porte, en collaboration avec d’autres acteurs de l’écosystème de la e-santé (professionnels de santé, établissements sanitaires et médico-sociaux, porteurs de projets, start-uppeurs et éditeurs de logiciels), plusieurs projets structurants centrés tant sur l’évolution des infrastructures que sur la sécurité ou la confidentialité. Parmi ces projets, on peut citer : l’identité nationale de santé (INS), l’interopérabilité, la cybersécurité, la Messagerie sécurisée de santé (MSSanté), la télésanté et la e-carte des professionnels de santé (e-CPS). En adoptant une posture davantage tournée vers les projets, l’ANS se pose en accompagnateur d’initiatives numériques à l’échelle nationale pour un service public de santé efficace et solidaire.


Consulter les autres articles

Les dispositifs médicaux, parents pauvres de la stratégie d’innovation en santé ?

Pour l’APIDIM (Association pour la promotion de l’innovation pour les dispositifs médicaux) – regroupant 11 sociétés leaders au niveau mondial dans les activités de recherche, conception, fabrication et distribution des dispositifs médicaux innovants – toutes les conditions ne sont pas réunies pour accélérer l’accès à l’innovation en France.
C’e... Lire la suite

Les infirmiers ont aussi droit à leur numéro RPPS

La procédure d’enregistrement des médecins dans les référentiels nationaux se fait via leur ordre éponyme qui fait office de guichet unique d’enregistrement. Même chose pour les chirurgiens-dentistes, sage-femmes, pharmaciens, masseurs-kinésithérapeutes et autres pédicures-podologues. A contrario, pour les infirmières, cet enregistrement se fais... Lire la suite


Associations de Patients : Partagez l'innovation en santé
Associations de Patients : Partagez l'innovation en santé
Innov’Asso est un dispositif crée par Roche en 2012 autour de l’innovation en santé qui accompagne les associations de patients en permettant le partage d’expériences entre pairs via des journées de rencontres et le site innovasso.fr
X